1. Accueil
  2. > Article de Blog

Comment investir dans l'immobilier locatif sans tracas

Par la rédaction _ Mise à jour le mardi 08 août 2017 à 20:48:40 (UTC)


L'immobilier locatif est un investisssement de choix pour ceux qui veulent se constituer un revenu complémentaire en vue de la retraite ou pourquoi pas, pour les plus ambitieux, pour se créer une base de revenu substantielle pour arrêter de travailler avant l'âge de la retraite.

Attention aux risques

L'immobilier de rapport est parfois présenté comme une opportunité formidable, tout en occultant les risques associés : problèmes de travaux, carence locative, locataire indélicat, problèmes de copropriété, environnement fiscal qui peut rogner le rendement... bref, une grande prudence s'impose.

Souscrire à des fonds immobilier

Une première approche consiste à investir dans des structures qui collectent des fonds et investissent pour le compte des souscripteurs. Il existe 2 types de structures : les SCPI et les SIIC.

Les SCPI sont des structures à capital fermé, dans lequel un investisseur peut acheter des parts, soit à un autre investisseur qui les cède, soit lors d'une augmentation de capital. Les frais d'entrée, de l'ordre de 5% en font un produit d'investissement de long terme. L'inconvénient principal de cet outil est le manque de liquidité du marché : pour acheter ou vendre des parts, ils faut trouver un cédant ou un acheteur en face.

les SIIC sont des sociétés côtées à la bourse qui ont pour objet principal de détenir de l'immobilier et de reverser l'essnetiel du revenu aux actionnaires. Les deux avantages sont l'absence de frais d'entrée et la relative liquidité du marché. L'inconvénient par rapport aux SCPI étant le recours à l'endettement de la société, ce qui fait peser des risques spécifiques.

Investir en direct en étant accompagné

Les structures d'investissement précédentes ont en commun de concerner le plus souvent de l'immobilier d'entreprise (bureaux, hôtels, commerces). Dans les rares cas des SCPI qui investissent dans le résidentiel, les rendements sont souvent faibles. Il est dans ce cas judicieux d'investir en direct. Cependant, l'investissement locatif demande des connaissances, de l'expérience et de résider proche du bien. A moins d'opter pour une société qui s'occupe pour vous de toutes les étapes de votre investissement locatif. Il s'agit d'une tendance assez récente qui répond à une demande toute aussi réçente, celle de pouvoir investir à un endroit éloigné de son lieu d'habitation: ceci concerne en particulier les expatriés qui veulent se constituer un patrimoine en France, pour préparer leur retour et disposer d'un acteur de confiance sur place.